Le Cameroun lance une vaste campagne pour son opération de mobilisation de 220 milliards de FCFA

À compter du 1er Avril, le Cameroun entre en campagne pour la souscription de ses 220 milliards de FCFA d’obligations du trésor assimilables (OTA). À travers ses différents supports médiatiques, le ministère des Finances (Minfi), à l’origine de cette opération, explique que pour ces titres dématérialisés émis sur le marché monétaire par voie d’adjudication, les souscriptions se font dès de la date de publication du communiqué d’annonce, soit 5 jours ouvrables avant la date d’adjudication.

L’adjudication de la première émission a lieu le mercredi 8 avril 2020 avant 11h00min ; la 2e le mercredi 15 avril 2020 avant 11h00min et la 3e le mercredi 29 avril 2020 avant 11h00min. La première émission est de 100 milliards de FCFA pour une maturité de 5 ans au taux d’intérêt de 5,7% ; la 2e de 70 milliards de FCFA pour une maturité de 03 ans au taux de 4% et le 3e de 50 de FCFA milliards pour une maturité de 2 ans au taux de 3,5%.

Les projets ciblés par cette mobilisation de fonds sont relatifs à l’amélioration des conditions de vie des populations sur l’ensemble des 10 régions du pays : 73,5 milliards de FCFA dans le domaine du sport ; 63,2 milliards pour l’aménagement et réhabilitation des routes et 45 milliards pour les autres projets en instance dont des équipements sanitaires et autres projets prioritaires de santé.

Souscriptions et avantages

Qui sont ceux pouvant souscrire ? Réponse de l’initiateur de cette opération (MINFI) : « Tout agent économique/investisseur (personne physique ou morale) désireux de faire un placement sûr et rentable. La souscription se fait par l’intermédiaire des Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) que sont : les établissements de crédit; les Sociétés de gestion et dintermédiation ».

Relativement aux avantages de ces opérations, le Minfi explique que, les titres publics sont un placement rentable, car les OTA sont rémunérées à des taux d’intérêt supérieurs au taux de rémunération de l’épargne. Bien plus, les intérêts de ces titres sont payés chaque année à la date d’anniversaire de la valeur. Enfin, les intérêts servis sur les OTA sont exonérés de tout impôt au Cameroun pour les souscripteurs résidents et non-résidents.

En dehors d’être sans risque, déclare le ministère des Finances, « les OTA bénéficient de la garantie souveraine de l’État; elles offrent aux souscripteurs un taux de rentabilité connu sur une période donnée; les détenteurs des OTA peuvent les céder à tout moment auprès de leurs banques sans subir une décote substantielle; les OTA sont admissibles en couverture des engagements règlementaires des compagnies dassurances, au refinancement à la Beac et négociables (ventes, achats garanties) à travers les SVT du Cameroun».

Pour le compte de l’exercice 2020, la loi de Finances autorise le gouvernement camerounais à rechercher sur le marché des titres des financements à hauteur de 320 milliards de FCFA, pour la réalisation de projets porteurs de croissance. C’est dans ce cadre que le ministre des Finances, dûment habilité par le président de la République, souhaite mobiliser 220 milliards de FCFA par le recours aux OTA.

Signé, Alain Kevin BIYIHA

Related posts

Investir au Cameroun

Le Gouvernement s’est lancé dans un chantier qui vise à améliorer le climat des affaires dans le pays : réformes structurelles, promotion…

Lire Plus

Participer À La Discussion

Recherche

juin 2020

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

juillet 2020

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
0 Personnes
0 Enfants
Les animaux de compagnie
Surface
Prix

Comparer les listes

Comparer